SAMEDI 03 AOÛT 2019


LE GRAND BAL AVEC RITA MACEDO & LE PARTI COLLECTIF

Une aventure de transe-mission de savoir en temps direct, entre Rita Macedo – femme libre voix et accordéon de l’autre côté de l’Atlantique – et les musiciens du parti Collectif qui prennent le parti de jouer à une musique étrange étrangère; étagère sans poussière des rythmes et chants Brésiliens, mais pas que…

Invitez donc vos corps à la danse, car cette expérience musicale trans-générationnelle pousse au crime de l’agitation des masses de chair chaude. Chaud devant, c’est Rita qui joue !

DELINQUENT HABITS

Delinquent Habits est formé à Los Angeles en 1991. Delinquent Habits est le premier groupe de hip-hop latino à mélanger anglais, espagnol et spanglish. Delinquent Habits se compose des rappeurs Kemo (David L.K. Thomas), Ives (Ivan S. Martin), et O.G. Style (Alejandro R. Martinez). Il signe au label PMP puis publie son premier album homonyme le 4 juin 1996. L’album, produit par Sen Dog de Cypress Hill, mêle, selon AllMusic, « funk sombre et rythme latin traditionnel1. » Il comprend 350 000 exemplaires vendus aux États-Unis, et un million à l’international. Le single, Tres Delinquents, se vend à 450 000 exemplaires, et se place dans les classements américains de hip-hop. Le single figure également dans les films Un gentleman en cavale (2001) et Bad Times (2005), ainsi que sur la bande originale du jeu vidéo Total Overdose. The Common Man est présent dans Test Drive Unlimited 2 et House of the Rising Drum dans Tony Hawk’s Pro Skater 4.
Leur deuxième album, Here Come the Horns, est terminé, mais leur label PMP fait faillite en 1998. Il est finalement publié le 28 juillet 1998 au label RCA Records. L’album, qui fait participer le futur rappeur populaire de l’époque Big Punisher, est classé 74e du Billboard 200. Merry Go Round, leur troisième album, est publié le 20 juin 2000 au label Ark 21 Records de Miles Copeland. Le groupe se lance également dans des tournées aux côtés d’artistes hip-hop comme Fugees, de groupes comme Korn, et des rockeurs comme Beck.

DJ NAUGHTY J

Enfant passionné de hip hop, ‘Naughty J’ commence à mixer sur les platines de son père dès le début des années 90. Il devient vite le jeune prodigue de la capitale et anime les soirées hip hop parisiennes les plus en vogue. Il est invité à rejoindre le collectif B.O.S.S. aux côtés de DJ Spank. Joeystarr voit en lui un « petit génie ». La connexion est faite, la machine est lancée: le début d’une collaboration prometteuse. La tournée NTM 1998, les 9-3 Party, les compilations Ragga Connection, les soundsystems de par le monde avec le B.O.S.S crew, l’émission de radio cultissime Sky B.O.S.S, la série 60 jours 60 nuits sur Canal+, le documentaire Authentik d’Alain Chabat, la tournée avec Lady Laistee, les plus gros évènements hip hop comme Urban Peace, Génération rap rnb, la tournée de Joeystarr…
Puis la reformation du groupe NTM en 2008 devant 5 Bercy complets, la tournée qui suivit, le Parc des Princes devant 40 000 fans inconditionnels en Juin 2010…le vilain garçon a également mixé aux côtés de Snoop Dogg au Palais de Tokyo et de Beth Ditto, Mark Ronson, The Kills, Janelle Monae, Boy George avec Joeystarr à l’occasion du défilé-événement Etam au Grand Palais en 2011. La tournée Joeystarr 2011/2012, DJ résident de la Villa Schweppes à l’occasion du festival International du film à Cannes, noyau dur du Black Week-end à Chamonix et du BIG festival à Biarritz, il continue de faire bouncer les popotins sur les dancefloors sur les sons hip hop , trap, électro, house, et il n’a pas l’intention de s’arrêter là !!