VENDREDI 02 AOÛT 2019


STUCK IN THE SOUND

Le nez dans les nuages et des éclairs plein la tête ! Le dessin sur la pochette dunouvel album donne le ton du 5ème album du gang de Montreuil. Billy Believe est un disque électrique qui fonctionne à l’énergie solaire, le story board bouillant d’une bande d’éternels rêveurs. Impossible encore une fois de ne pas succomber à la fièvre épique qui fait de Stuck In The Sound un groupe à part, émouvant, sincère, depuis ses débuts il y a 12 ans et la fièvre du « Toy Boy », son premier tube. Sur ce nouvel album on trouve des clins d’oeil à la scène indie rock US des 90’s qui fait partie de l’ADN du groupe, des hymnes comme le premier single « Alright » que l’on imagine déjà dans le feu de leurs concerts survoltés et, tout aussi exaltant,de shits pop en puissance comme « Forever Days », « Serious » ou le bombesque « Break Up », la story d’une rupture transformée en balade funky, à entonner en voix de tête parce que, même dans la tourmente, le meilleur reste à venir.La bonne surprise pour notre club des 5, c’est de se savoir attendu, notamment aux Etats Unis et en amérique latine. « Let’s Go » leur clip spatial extrait de l’album Pursuit vient depasser le cap des 50 millions de vues à travers le monde, de quoi donner des envies d’ailleurs à José et sa bande de pistoleros romantiques avec dans leur valise cet excitant Billy Believe.

GOOD RIDDANCE

Groupe de hardcore mélodique américain originaire de Santa Cruz en Californie, initialement formé en 1986.
Le groupe a longtemps été influencé par les vieux groupes de punk hardcore des États-Unis. Ils sont maintenant reconnus pour jouer des chansons punk très rapides et des mélodies accrocheuses. Les paroles de leurs chansons varient de politique à des analyses critiques de la société américaine menant jusqu’à l’aliénation. Ils sont aussi créateurs de chansons lentes et romantiques. Russ Rankin (chant) et Luke Pabich (guitare) ont joué aux côtés de State of Grace jusqu’à la sortie de Decoy publié en 1994. Tous les membres sont dans des projets parallèles. Pabich et Sean Sellers (batterie) joue dans Outlie, Chuck Platt (Basse) dans I Want Out et Rankin joue auprès de Only Crime.
Dernier album sorti en 2015 sur Fat Wreck Chords (Nofx, Leftöver Crack, Anti Flag, The Real McKenzies, Lagwagon, Mad Çaddies, Against Me!, Sick Of It All, No Use For A Name…), leur label de prédilection, crée en 1990 par Fat Mike (Michael Burkett), leader du groupe NOFX.

PACE & UNEEK

Ces habitués du Festilasai sont tous les deux membres de la Dirty South Family [E.H], la DSF est un collectif de Dj, graphistes et photographes originaires du Pays Basque.
Les soirées DSF désormais devenues cultes rassemblent plusieurs Dj du collectif derrière les platines pour des soirées rythmées par des sons éclectiques allant du Hip-Hop à la techno en passant par le funk.
Une recette secrète sur fond de sons toujours plus originaux, pour vous faire passer un moment que vous n’êtes pas prêt d’oublier !
Pour écouter la web radio du collectif DSF, c’est par ici : dirty-south-family.com/radio-dsf